Utiliser des isolants synthétiques ou des isolants naturels pour l’isolation de la maison ?

On a plusieurs actions à effectuer pour la maison, et parmi celles-ci, on peut faire mention des actions comme le fait de fournir une bonne isolation thermique. En outre, le choix des isolants à utiliser est d’une grande importance pour qu’on puisse assurer que le tout soit bien fonctionnel, et les options sur le marché sont assez larges.

Les détails de l’isolation thermique

Assurer une température agréable est une des actions qu’on doit assurer pour ce qui est du confort au sein de notre maison. En cas d’un grand froid, comme au cours de l’hiver ou bien tout simplement de la nuit, l’impératif est de générer la quantité qu’il faut de chaleur. Quand on se charge de chauffer la maison, on doit aussi prendre les mesures requises pour éviter que la chaleur générée de cette manière ne s’échappe pas trop facilement de votre domicile.

Afin de faire en sorte que ce soit le cas, il est essentiellement requis de procéder à une bonne isolation thermique de la maison. Cela signifie qu’on va prendre les différentes mesures qu’il faut pour chaque partie de notre domicile par lesquelles la chaleur pourrait trop facilement s’échapper. Le choix pour ce qui est des isolants à utiliser se compte parmi les détails importants qu’on doit bien choisir.

Quels isolants utiliser pour notre maison ?

Il se trouve différents isolants thermiques mis à la disposition des particuliers sur internet, et on doit essentiellement opter pour ce qui est le plus convenable pour notre situation. En outre, on peut classer les isolants thermiques suivant qu’ils soient synthétiques ou naturels. Ce paramètre vient surtout influencer le prix, et les modèles synthétiques sont bien moins onéreux, car ils sont produits directement en usine, et à la chaine. Pour les isolants naturels, il faut encore collecter les matériaux requis puis les traiter avant d’en faire des isolants.

Cela vient ainsi principalement affecter le prix, et comme on peut s’y attendre, ce sont les isolants naturels qui sont les plus chers. En revanche, cela ne vient pas tellement faire de différences pour ce qui est des performances. On trouve des isolants naturels excellents comme le liège, ou encore des isolants synthétiques hautement efficaces comme le PVC. Le tout est de vous tourner vers les autres détails comme le poids, l’épaisseur, etc. afin de bien prendre votre décision sur ce plan.

Faire la mise en place de l’isolant

Pour qu’un isolant puisse bien faire son travail, il est essentiel pour celui-ci de bien être mis en place. La pose de l’isolant dépend principalement de la partie de la maison qui a besoin de cela. Par exemple, la pose de l’isolant sur la toiture ne se fait pas de la même manière que la pose de l’isolant pour les façades de la maison. Pour assurer au mieux une bonne qualité de la pose, le mieux est encore de vous tourner vers un professionnel qui peut s’en charger pour votre compte.

isolation intérieure comment faire ?

L’isolation de votre maison vous permet de bénéficier d’encore plus de confort. C’est aussi la meilleure solution pour vous permettre de réaliser des économies sur votre consommation d’énergie. En effet, ce projet vous offre une occasion d’éliminer toutes les sources de déperdition de chaleur dans votre maison. Quand on parle d’isolation, on pense tout de suite à l’isolation des combles, l’isolation de la toiture, l’isolation des murs, l’isolation du sol et l’isolation des portes et fenêtres. Lors de la réalisation de votre projet, vous aurez le choix entre l’isolation intérieure et l’isolation extérieure. Dans cet article, nous allons en savoir plus sur la réalisation de l’isolation intérieure.

Tout savoir sur l’isolation intérieure

L’isolation intérieure d’une maison est destinée à vos murs, à votre sol et à vos combles. La réalisation de cette solution ne demande pas trop de travaux. En isolant vos murs par l’intérieur, vous aurez la chance de profiter d’une performance exceptionnelle. Il en est de même pour votre sol. Cependant, la réalisation de cette dernière est assez compliquée. Le projet nécessite la présence d’un professionnel. En ce qui concerne l’isolation intérieure de votre toiture, elle vous offre la possibilité d’obtenir une meilleure performance thermique. L’isolation de toiture vous permet de réaliser plus de 30 % d’économies d’énergie.

Bien choisir l’isolant

Afin de tirer profit de votre isolation intérieure, vous devez bien choisir l’isolant que vous allez utiliser. Sachez que vous n’allez pas choisir le même isolant pour l’isolation de votre toiture et l’isolation de vos murs. Vous devez demander l’aide d’un expert pour en savoir plus sur chaque type d’isolant proposé sur le marché. Il y a les isolants naturels comme les panneaux isolants de fibre de bois, ouate de cellulose en panneaux ou à souffler, chanvre, etc. Vous pouvez également opter pour l’utilisation des laines minérales, comme les laines de verre ou les laines de roche. Les isolants synthétiques comme le polystyrène sont aussi de plus en plus appréciés.

Isolation de toiture par l’intérieur

Il est tout à fait facile d’isoler votre toiture si vous disposez de combles aménagés. Cependant, si vous avez des combles perdus, on vous recommande de choisir entre ces deux méthodes. Vous pouvez opter pour la mise en place des rouleaux d’isolants en couches croisées sur le plancher des combles et l’installation un isolante en vrac, par soufflage, à l’aide d’une machine spéciale. Si vous avez décidé de choisir cette deuxième option, vous pouvez opter pour les isolants en laine minérale.

Isolation des murs par l’intérieur

Avant de réaliser cette opération, vous devez vérifier l’état de vos supports. Si vous constatez de l’humidité ou de la moisissure, on vous conseille de commencer par traiter vos murs. Il serait aussi important de débarrasser vos supports des anciens matériaux isolants.

Vous avez le choix entre plusieurs méthodes. Il y a l’isolation par application directe de panneaux. Pour la réalisation de cette méthode, il vous suffit de coller directement l’isolant sur le mur à l’aide de colle ou de cheville. Vous pouvez aussi opter pour l’isolation projetée qui consiste à projeter l’isolant sur le mur intérieur. Quant à l’isolation par application dans une structure, elle vous permet d’intercaler l’isolant dans l’ossature bois.

Avant de choisir votre méthode, n’hésitez surtout pas à demander l’aide d’un professionnel.

comment isoler une maison de l’extérieur ?

Ces dernières décennies, les problèmes énergétiques sont au cœur de toutes les préoccupations. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de personnes décident d’investir dans l’isolation d’une maison. Si vous souhaitez vous aussi isoler votre habitation, sachez qu’il existe deux principaux techniques pour procéder à l’isolation d’une maison : par l’intérieur et par l’extérieur. Dans cet article, nous allons voir ensemble comment isoler une maison de l’extérieur.

Avantages de l’isolation par l’extérieur

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’avère important de savoir les bonnes raisons pour lesquelles il est avantageux d’isoler une maison de l’extérieur. Tout d’abord, une isolation de l’extérieur offre des rendements satisfaisants en termes d’isolation thermique. Cette méthode propose de bonnes performances énergétiques par rapport à l’isolation par l’intérieur. Pour cause, l’isolant qui enveloppe l’habitat en uniforme par l’extérieur permet de lutter parfaitement contre les ponts thermiques. Qui plus est, cette technique contribue à la solidité et à la pérennité de votre bien immobilier. Vous vous demandez pourquoi. Les matériaux isolants protègent tout naturellement les murs ou la toiture de votre maison contre les agressions climatiques en l’occurrence les intempéries.

Ensuite, l’isolation par l’extérieur se montre pratique. Contrairement à l’isolation par l’intérieur, la technique vous permettra de faire vos travaux d’isolation sans déménager. Autrement dit, vous n’avez pas besoin de déplacer tous vos meubles ou de repeindre vos murs. Durant les travaux, la maison reste habitable. Isoler votre logement par son extérieur vous permet également de garder la surface habitable de votre pièce de vie. Les travaux n’auront aucun impact sur la dimension de votre habitation.

Les techniques méthodes d’isolation d’une maison par l’extérieur

Il existe trois techniques pour isoler une maison par l’extérieur, et ce, suivant le matériau de construction : isolation enduite, avec un bardage ou installation d’un double mur. Pour l’isolation avec enduit, le matériau isolant doit être fixé à partir de chevilles. Pour éviter les ponts thermiques, choisissez des chevilles en plastique. L’isolation peut être collé ou à l’aide d’un mortier-colle ou encore les deux à la fois. Vous fixez l’isolant directement sur le mur du logement. Nombreux sont les isolants qu’on peut utiliser comme les fibres de verre.

Quant à l’isolation avec bardage, vous devez fixer une ossature sur le mur extérieur afin de supporter l’isolation. Cette technique se montre durable puisque l’isolation est protégée des agressions climatiques à l’aide d’un pare pluie et d’un bardage. Il existe plusieurs modèles de parements de bardage comme le bardage traditionnel en bois, les panneaux en bois, les bardages composites ou encore la terre cuite. Il est tout à fait possible de mettre deux couches d’isolants dans cette technique d’isolation extérieure. La deuxième couche sert de pare pluie. Quant à la fixation de l’ossature, vous pouvez l’ancrer directement contre le mur en utilisant des chevrons à partir de pattes d’équerre.

Isolation de l’extérieur : quel isolant choisir ?

Dans le cadre de l’isolation par l’extérieur, l’isolant s’expose souvent aux variations climatiques, intempéries et chaleur extrême. Devant cette situation, il doit ainsi être très résistant. Choisissez de ce fait un isolant résistant à toute épreuve. Pour vous aider, les isolants minéraux sont une alternative de choix puisqu’ils sont résistants, faciles à poser et conviennent à tous les budgets. Parmi les plus prisés concernent la laine de roche et la laine de verre. Ensuite, elles respectent les environnements. Les isolants synthétiques comme le polystyrène se montrent également résistants. Seulement, ils sont jugés moins respectueux de l’environnement. Quant à l’isolation naturelle, elle est très écologique, quant à sa fabrication que lors de son utilisation. Mais, les fibres animales ne sont pas très résistantes aux agressions climatiques. C’est pourquoi les isolants naturels ne sont pas recommandés pour l’isolation par l’extérieur.

Vient ensuite l’épaisseur de l’isolant. Certes, l’isolation de l’extérieur n’a pas d’impact sur la surface habitable de la maison, mais il est quand même important de choisir un matériau performant. De plus, l’utilisation d’un isolant à la bonne épaisseur vous permettra de bénéficier des aides financières. C’est ainsi qu’il est nécessaire de viser une résistance thermique d’au moins 3.7 m² K/W concernant l’isolation des murs en façade. Ce n’est pas tout, il faut faire appel à un professionnel pour la pose de l’isolation. Pour bénéficier des aides financières, il faut en effet que les travaux d’isolation soient effectués dans les règles de l’art.

les principes de la maison passive

La construction de maison passive est devenue de plus en plus appréciée. Et cela est loin d’être un hasard. Sachez que cette construction vous offre la possibilité de profiter d’un grand nombre d’atouts. Si on a découvert la toute première maison passive en Allemagne, cette structure est actuellement très répandue en France. L’expression « maison passive » est devenue synonyme de confort et d’économie. Si vous avez besoin de profiter des avantages de cette construction, on vous propose de commencer par en savoir plus sur son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Une maison passive est une maison qui a été spécialement construite dans le but d’utiliser moins d’énergie. Le but de la construction d’une maison passive est de répondre aux besoins de confort. Le fait de miser sur ce type de construction vous offre également la possibilité de réaliser des économies d’énergie impressionnante. Ce qui vous permet de réduire votre facture.

Cependant, afin de répondre à ces avantages, la réalisation d’une maison passive demande un certain savoir-faire et le respect de certains critères. Pour qu’une maison devienne passive, sa construction doit répondre aux normes bioclimatiques qui consistent en une isolation particulièrement performante. Pour cela, il serait important de bien choisir le matériau de fabrication de l’habitation.

Lors de la réalisation de votre projet, sachez donc que les murs de votre maison doivent être épais. Les fenêtres doivent être dotées de triple vitrage. Et en ce qui concerne vous appareils de chauffage, vous devez utiliser l’énergie solaire pour les faire fonctionner. Vous devez également penser à l’orientation de votre maison. Ce sont ces critères qui vont vous permettre de réduire les besoins de chauffage de votre habitation.

Comment savoir qu’une maison est passive ?

Pour qu’une maison bénéficie de l’appellation de maison passive, elle doit respecter certains principes. En matière de consommation électrique, elle ne peut pas excéder les 120 kWh/m²/an. Quant à son besoin en chauffage, votre maison passive ne doit pas dépasser les 15 kWh/m2/an.

C’est ce principe qui va vous permettre de réaliser des économies sur votre facture d’énergie. Sachez donc que le respect de ces critères va vous permettre de réaliser à peu près 90 % d’économies d’énergie. Ce qui lui permet de séduire un grand nombre d’utilisateurs.

Une maison passive est aussi une maison écologique. Si vous faites partie de ceux qui se soucient de notre environnement, on vous conseille de rénover votre habitation en maison passive. Pour bien fonctionner, votre maison recourt à l’énergie solaire et renouvelable. Ce sont des sources qui ne sont pas néfastes pour l’environnement.

Réalisation d’une maison passive

Il est important de savoir que la réalisation de ce projet est assez compliquée. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous recommande donc de faire appel à un professionnel. C’est votre artisan qui serait en mesure de vous aider à choisir le matériau parfait pour la construction de votre maison. Vous pouvez également lui faire confiance pour le choix de vos chauffages. Un expert en fabrication de maison basse consommation peut également vous donner des conseils lors de la mise en place de vos menuiseries afin d’obtenir encore plus d’étanchéité et d’isolation.

Chauffer sa maison à l’aide de panneaux solaire uniquement, est-ce possible ?

De plus en plus utilisée du fait de sa praticité et de sa fiabilité, l’énergie solaire est devenue une source d’énergie très privilégiée par les utilisateurs en ce moment. Cependant, beaucoup s’interrogent sur l’efficace de cette énergie Chauffer sa maison à l’aide de panneaux solaire uniquement, est-ce possible ? Tour d’horizon sur le sujet.

Pourquoi choisir l’énergie renouvelable ?

Écologie et économie, ce sont les plus grands avantages que propose l’énergie renouvelable. Il n’est plus à rappeler que la facture d’électricité est une dépense en part qui fait monter en flèche notre budget chaque mois. Donc pour éviter de telle dépense, il est préférable de choisir l’énergie renouvelable pour ainsi réduire notre budget mensuel.

L’énergie renouvelable est largement moins coûteuse que l’énergie électrique si on fait une comparaison. Ce qui fait que beaucoup d’utilisateurs optent pour cette solution pour ainsi simplifier leurs dépenses. En plus, il y a différents choix comme l’énergie solaire ou bien l’éolienne.

Zoom sur le chauffage solaire

Le chauffage solaire est le plus utilisé parmi les chauffages qui fonctionnent par de l’énergie renouvelable. En effet, cette énergie est très pratique du fait de sa capacité de chauffe qui varie selon le modèle de panneaux solaires que vous utilisez. Notons que les panneaux solaires fonctionnent avec le reflet de la lumière du jour. Il n’est donc pas indispensable que le soleil brille pour que chaque panneau puisse fonctionner selon vos convenances.

Mais dans les régions où le soleil est abondant, l’usage du panneau solaire pour chauffer l’intérieur de chaque maison est devenu une évidence. Une telle abondance permet d’emmagasiner un maximum d’énergie dans les panneaux, ainsi la production de courant dans la maison se fait sans difficulté. De ce fait, il est plus probable de réduire sa facture d’électricité, et ce, au maximum. Ainsi, vous pouvez chauffer chaque pièce de la maison à l’aide de l’installation de panneaux solaires adéquats à la taille de votre domicile.

L’efficacité de l’énergie solaire

L’énergie solaire fait partie des énergies renouvelables et même, elle est la plus utilisée, que ce soit par les particuliers que par les professionnels. Certes l’installation de panneaux solaires peut coûter un certain budget. Mais c’est un excellent investissement qui vous fait gagner une importante économie chaque jour. Il faut donc dépenser une petite fortune au début pour obtenir une installation qui peut vous offrir un confort thermique de haut niveau pour une durée indéterminée.

Si vous voulez connaître plus de précisions sur les dépenses à réaliser lors de l’achat et de la pose de panneaux solaires qui conviennent à votre habitation, vous pouvez demander un ou des devis sur les différents sites sur la toile. Ainsi, vous pouvez avoir une certaine balise de prix sur le modèle de panneau solaire qui convient à votre maison. En même temps, vous pouvez avoir des informations sur les points à prendre en compte pour une telle installation. Il est aussi nécessaire d’être précis sur la qualité des matériels à utiliser pour profiter de la performance de vos panneaux solaires.

pourquoi opter pour un système de chauffage au bois ?

Quand l’été touche à sa fin, tout le monde est à la recherche d’équipement de chauffage. Pourtant, avec le nombreux modèle disponible sur le marché, trouver le bon modèle n’est pas toujours facile. Un équipement à la fois performant et économique, qui n’en rêve pas ? D’où réside tout l’intérêt d’un système de chauffage au bois. D’autant plus, ce dernier regorge de nombreux avantages intéressants. Découvrez ainsi dans ce présent article les bonnes raisons d’investir dans un système de chauffage au bois.

Une solution économique

Si le système de chauffage au bois intéresse actuellement bon nombre de foyers, c’est grâce au fait qu’il permet à ses usagers de faire de réelles économies. En effet, le bois reste le combustible le moins cher du marché. Son prix est nettement plus bas que le gaz, le fioul ou encore l’électricité.

Vous pouvez également économiser sur le prix de l’appareil. Ce qui est appréciable, c’est que le tarif n’augmente que 3% en 10 ans. Ce qui est donc sûr, c’est que la rentabilité d’une solution de chauffage en bois est garantie sur le long terme.

Un bon rendement

Un système de chauffage au bois est apprécié grâce à sa grande capacité de chauffe. Il permet de chauffer efficacement une maison. Lui seul peut combler le besoin en chauffe d’une habitation. D’autant, cette solution permet de diffuser de la chaleur de manière uniforme à travers la pièce.

Un système de chauffage à bois dispose d’un excellent rendement. Cela veut dore que l’appareil n’a pas besoin de dépenser beaucoup d’énergie pour produire de chaleur. Pour un poêle à bois fonte, ce rendement peut atteindre les 90%.

Un appareil écologique

Un système de chauffage à bois reste un équipement 100% écologique. La combustion du bois ne participe pas en effet à l’émission de gaz à effet de serre. L’émission du CO2 est faible, surtout pour les appareils de grande marque. Aussi, le bois est considéré comme étant un combustible naturel inépuisable et renouvelable. Voilà pourquoi son usage est soutenu par de nombreux labels.

Un design original

Un équipement de chauffage au bois intéresse beaucoup de personnes grâce à son aspect esthétique. En effet, fini les designs classiques, aujourd’hui un système de chauffage au bois est disponible en de nombreux matières, formes et coloris. Bien évidemment, il y en a pour tous les goûts. Un appareil de chauffage en bois peut être utilisé comme un objet de décoration à part entière.

Un système de chauffage au bois reste désormais une bonne solution pour se chauffer efficacement dans une habitation, sans pour autant se dépenser. Il ne cesse de nous épater. Ses avantages vont bien au-delà de ceux qui sont cités ci-dessous. Il permet en effet à ses usagers d’accéder à de différentes aides écologiques comme le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE).

Pourquoi opter pour la chaudière à haute performance énergétique ?

Il existe de nombreuses alternatives vers lesquelles vous pouvez vous tourner afin d’assurer que vous puissiez faire une bonne gestion de l’énergie en général au sein de votre maison. La chaudière est une des solutions qui gagne de plus en plus en popularité auprès des particuliers, et pour répondre aux besoins, il y a même els modèles à haute performance énergétique.

Utiliser une chaudière pour la maison

La chaudière se distingue généralement par le fait de permettre un chauffage de la maison à un certain degré élevé. En outre, c’est un type de chauffage qui est caractérisé par sa puissance, et en raison de cela, il est généralement préférable de ne se tourner vers ce dispositif que si votre maison est assez large. Ensuite, il est essentiel de bien se décider pour l’emplacement qu’un tel dispositif va prendre pour permettre une bonne dispersion de la chaleur dans votre domicile. En effet, la chaleur part généralement d’un point central, et elle a tendance à être plus intense à proximité de la source, puis de moins en moins importante.

Une des solutions qui se présente à vous est de coupler la chaudière à un dispositif de répartition de la chaleur. Une des manières de procéder est d’utiliser des conduits qui transportent la chaleur au sein d’un liquide caloporteur. En faisant cela, vous pouvez avoir l’assurance que la chaleur pourra être émise de manière assez uniforme. En revanche, il faut bien y penser avant de se lancer dans cela, dans la mesure où cela nécessite quand même qu’on effectue des travaux d’une certaine envergure. Aussi, il est actuellement possible de faire l’acquisition de modèles de chaudières qui sont bien plus performantes.

Utiliser une chaudière à haute performance énergétique

Quand on parle de performance énergétique pour un appareil de chauffage, il est principalement question de la manière dont un tel dispositif va gérer les sources d’énergie qui lui permettent de générer de la chaleur. Ainsi, il est possible de se tourner vers des appareils qui d’un côté vous aideront à faire des économies intéressantes pour ce qui est de la consommation d’énergie de chauffage, et de l’autre qui seront en mesure de vous apporter une bonne quantité de chaleur pour bien garder votre maison au chaud.En outre, l’usage de ce type de chauffage est actuellement une obligation pour les maisons qui sont neuves ou pour lesquelles on doit procéder à des travaux de rénovation.

C’est le cas dans la mesure où de grands efforts sont faits pour faire en sorte que les maisons en général fassent une utilisation optimale mais aussi écologiquement responsable des énergies mises à leur disposition. Le tout est de vous décider pour un modèle dont les spécificités viennent coller au mieux avec les besoins de votre domicile. Parmi ce qui vient influencer de tels besoins, on peut mentionner les dimensions de la maison, et plus celle-ci est large, plus il faudra que la chaudière dont vous envisagez de faire l’acquisition soit en mesure de déployer une puissance suffisante.

isolation du comble, les différentes techniques

Bien isoler la maison est indispensable non seulement pour garantir un confort thermique optimal et éviter les déperditions thermiques. En effet, plus une habitation perd de la chaleur, plus elle consomme de l’énergie. Au niveau de la toiture, les déperditions représentent environ 30 % de la chaleur. D’où l’importance de bien isoler les combles et la toiture. Pour effectuer l’isolation des combles, il existe différentes techniques.

Quelles sont les techniques pour isoler les combles perdus ?

L’isolation par soufflage

Pour isoler les combles perdus, la technique la plus répandue reste encore l’isolation par soufflage. Dans ce cas, on utilise surtout des isolants comme la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre ou encore la ouate de cellulose. Donc, il suffit de souffler l’isolant en forme de flocon dans les combles à l’aide d’une souffleuse et d’un tuyau. Cette technique d’isolation a comme avantage la facilité de réalisation et idéale pour les combles difficiles d’accès, une augmentation accrue de la performance énergétique de l’habitation et on ne craint pas qu’il y ait surcharge au niveau des plafonds.

L’isolation par épandage

Avec cette technique, on utilise les mêmes types et formes d’isolant que pour le soufflage. Sauf que ce système est adapté pour les combles perdus où l’on peut accéder facilement. Donc, l’épandage consiste à épandre avec un râteau la laine, ou la ouate de cellulose. L’avantage avec ce système c’est qu’il ne nécessite pas l’utilisation d’une machine et permet également de profiter d’une bonne qualité d’isolation thermique et phonique.

L’isolation avec des rouleaux

Cette technique est également possible pour les combles perdus accessibles. Ici, on n’utilise plus des isolants en flocon, mais de la laine en rouleaux. L’isolation avec des rouleaux consiste donc à dérouler les isolants sur le plancher des combles. La pose se fait en deux couches pour bénéficier d’une isolation optimale. Ainsi, la première couche s’installe entre les solives du toit tandis que la seconde recouvre les solives.

Quelles sont les techniques pour les combles habitables ?

La technique d’isolation par l’intérieur

Pour les combles aménagés, il est possible d’opter pour l’isolation par l’intérieur. Pour cela, on utilise généralement des isolants en panneaux rigides ou semi-rigides. Ces derniers se posent soit entre les chevrons et en une seule couche, soit sous les rampants et avec une double couche. L’isolation par l’intérieur nécessite l’installation d’un frein vapeur avant de couvrir le tout par une couche de finition.

La technique d’isolation par l’extérieur ou Sarking

Il est également d’effectuer l’isolation par l’extérieur. La technique la plus utilisée est le Sarking. Il s’agit d’enlever toute la toiture pour installer la couche d’isolant. Il est à noter que cette technique permet d’éliminer toute possibilité de pont thermique. Cependant, elle est très onéreuse surtout en travaux de rénovation.

Un petit conseil

Privilégiez les services d’un professionnel certifié RGE pour effectuer vos travaux d’isolation. Cela signifie qu’il est Reconnu Garant de l’Environnement et vous profiterez donc d’une installation sûre. De plus, vous pourriez bénéficier d’aides comme l’éco-prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE).

construire une maison passive pour protéger l’environnement

Le sujet de la protection de l’environnement touche de plus en plus tout le monde en ce moment. En effet, conserver la nature signifie une protection de la planète dans son ensemble. Donc pour réussir une telle quête, la construction de la maison passive se place parmi les solutions à adopter. Voici les points focaux d’une telle réalisation.

La maison passive par définition

Respectueuse de l’environnement, la maison passive est parfaitement isolée. Elle permet donc un confort thermique de haut niveau, en hiver comme en été. Mais ce qui est le plus sûr, avec un tel habitat à votre disposition, il n’est plus nécessaire d’y installer un chauffage. Seulement, en été, pour éviter la surchauffe dans une maison passive, il ne faut pas que le soleil entre dans votre maison. Le principe de ce type construction se repose sur le fait que la chaleur dégagée dans la maison et celle provenant de l’extérieur suffisent à répondre à tous les besoins de chauffage à tout moment.

Les avantages de la maison passive

Une construction classée étant « écoresponsable », la maison passive permet une baisse considérable des émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. De ce fait, la nature est conservée ce qui est bénéfique pour la génération future. D’autant plus qu’une telle initiative vous permet de gagner plus de profits sur la réduction de votre facture énergétique chaque mois. C’est donc une maison qui est extrêmement économique. Le confort y est pour beaucoup dans la maison passive, surtout au niveau du confort thermique, vu que l’isolation est fortement optimisée. C’est aussi une maison qui s’adapte à tous les climats, donc elle peut être construite partout où vous voulez.

La maison passive écologique est une solution de développement durable. Ce qui fait que vous pouvez améliorer vos conditions de vie présente et future. Vu qu’une telle maison utilise des matières inépuisables, l’écologie est fortement conservée. C’est donc une maison qui est à la fois économique et écologique. Ces avantages sont donc à profiter au plus haut point avec la réalisation d’une telle construction.

Ce petit MAIS qui dérange !

Il y a toujours un MAIS qui est le bémol de chaque projet. Pour la maison passive écologique, c’est au niveau du coût de sa construction que pose le problème. En effet, pour la réalisation de ce type de maison, il faut un budget colossal, au début de la construction, si on le compare avec une maison dont la consommation énergétique est importante. Cependant, pour la réalisation d’une maison passive écologique, il est possible d’obtenir des subventions financières ainsi que des primes qui peuvent faciliter la concrétisation de votre projet.

Mais ce n’est pas ce « MAIS » de rien du tout qui va vous décourager. La maison passive écologique est une solution à long terme pour et aussi pour la génération future. Certes, l’investissement peut être important, cela dépend du type de maison, mais un tel engagement aboutit à une meilleure conservation de l’environnement ce qui n’est pas négligeable.

comment fonctionne une pompe a chaleur

La pompe à chaleur est un appareil extracteur d’énergie. Elle constitue une solution idéale pour son installation de chauffage et son système de climatisation. Pourtant, elle est encore très peu connue des utilisateurs notamment des Français. C’est pourquoi nous allons consacrer cet article pour parler du fonctionnement de la pompe.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est avant tout un extracteur d’énergie. Pour produire de l’énergie, l’appareil récupère la chaleur soit de la terre, soit de l’air extérieur puis la rejette à l’intérieur de la maison. Pour faire simple, le principe de la pompe à chaleur est tout simplement le contraire du fonctionnement de réfrigérateur qu’on utilise au quotidien. Pour chauffer, le fluide caloporteur de l’appareil se réchauffe d’abord par suite de son contact à la source de chaleur qu’utilise la pompe à chaleur, eau, air, terre. Ensuite, le fluide se transforme en gaz. L’appareil est équipé d’un compresseur qui permet d’augmenter la température. Celui-ci fonctionne à l’électricité. Le gaz ainsi produit transfère après sa chaleur à l’eau du canal de chauffage et devient liquide. Bref, la pompe à chaleur fait un va-et-vient entre l’état gazeux et l’état liquide.

Quid des avantages d’utiliser une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est avantageuse à plus d’un titre. Elle permet de faire des économies d’énergie, car il s’agit d’un appareil de production d’énergie. Certes, elle fonctionne à l’électricité (compresseur), mais il faut reconnaître que la pompe à chaleur produit plus d’énergie qu’elle en consomme. D’ailleurs, on peut réduire sa consommation énergétique en puisant la chaleur dans l’air extérieur ou dans le sol. Dans ce cas, la pompe à chaleur permet en effet au foyer d’utiliser une source d’énergie inépuisable.

Viennent ensuite les aides financières. Bien que la pompe à chaleur ne soit pas considérée comme une source d’énergie renouvelable, tout simplement parce que son compresseur a besoin d’électricité pour fonctionner, celle-ci bénéficie quand même des aides pour son installation. Et ce, quel que soit le type d’appareil utilisé : pompes à chaleur air-air, eau-air et géothermique. Elles bénéficient d’une prime d’énergie en l’occurrence d’un crédit d’impôt à la CITE. La pompe à chaleur air-air fonctionne de façon à récupérer les calories présentes dans l’air ensuite de la transformer en air chaud. Cette dernière va ensuite chauffer la pièce où est installée la pompe à chaleur. Quant à la pompe à chaleur air-eau, il fonctionne exactement comme le modèle précédent. Seulement, l’air va chauffer l’eau qui circule dans votre système de chauffage.