Isolation : faut-il isoler par l’extérieur ou par l’intérieur ?

L’isolation est une étape incontournable dans une maison. Toute construction s’use dans le temps et elle deviendra vulnérable aux déperditions thermiques. Mais avant d’isoler son logement, faut-il utiliser la technique d’isolation par l’extérieur ou par l’extérieur ? La réponse dans cet article.

Pourquoi isoler sa maison ?

De nos jours, le prix de l’énergie devient un problème majeur. Le coût de l’électricité, du fioul et du gaz ne cesse d’augmenter. De plus, ils sont sensibles aux fluctuations des prix. Devant cette situation, il s’avère indispensable de limiter les dépenses énergétiques dans une maison. Et comme les pièces mal isolées sont sources de pertes de chaleur, il s‘avère important de faire des travaux d’isolation.

Ensuite, bien isoler sa maison est source de confort. Quoi de plus désagréable que de vivre dans des pièces qui laisse infiltrer de l’air. Vous risquerez de grelotter de froid dans votre propre maison. Et en période estivale, il sera inconfortable de vivre dans des pièces trop chaudes. En effet, un logement mal isolé laisse entrer la chaleur extérieure et risque d’étouffer les pièces à vivre. Vous serez obligés dans l’un ou l’autre cas de mettre votre système de chauffage en hiver et votre système de climatisation en été en pleine puissance.

Isolation par l’intérieur ou par l’extérieur : laquelle choisir ?

Vous avez deux techniques pour isoler votre logement. D’abord, il existe une isolation par l’intérieur. Pourquoi choisir cette méthode ? L’isolation extérieure touche dans la plupart des cas les murs et la toiture. Les avantages avec cette technique sont qu’elle ne change pas l’aspect extérieur de la maison. Vous n’avez pas ainsi besoin de faire une demande d’autorisation préalable. Ensuite, l’isolation par l’intérieur peut être réalisée à tout moment. Qu’il pleuve ou qu’il vente, vous pourrez faire vos travaux tranquillement. Mais il faut savoir que cette méthode a un impact sur la surface habitable de votre maison. En cas d’espaces réduits, il est ainsi déconseillé de faire des travaux d’isolation par l’intérieur.

Quant à l’isolation par l’extérieur, celle-ci se montre pratique. Le projet est facile à réaliser, car il n’est pas encombrant. Ensuite, une maison isolée par l’extérieur donne un rendu esthétique au logement. Vous pourrez choisir des isolants qui s’intègrent harmonieusement à votre aménagement extérieur. Cette technique est également recommandée lorsque vous avez des maisons moins spécieuses. L’isolation par l’extérieur ne nuit pas à votre espace habitable. Mais avant de choisir cette méthode, il faut savoir qu’elle est soumise à une demande auprès de votre municipalité. Il faut également bien choisir l’isolant adapté aux agresssions extétrieures.

Chauffer moins cher : tout ce qu’il faut savoir

Avec les progrès technologiques, c’est désormais possible d’optimiser notre confort thermique de façon moins onéreuse. En effet, plusieurs moyens de chauffage intérieur sont maintenant à la disposition de chaque famille, même les plus modestes. Les développements qui vont suivre vous éclaireront sur tout ce qu’il faut savoir pour chauffer moins cher.

Des moyens de chauffage modernes et économes

Le temps est venu pour vous de remplacer vos anciens systèmes de chauffages par ceux qui sont plus récents. En effet, par rapport à leurs aînés, ces derniers consomment beaucoup moins d’énergies et ont même une plus grande performance qu’eux. On peut citer quelques-uns de ces nouveautés qui vous feront faire des économies significatives dans votre budget de chauffage :

– Des chaudières à la pointe de la technologie

Les chaudières nouvelles générations sont aujourd’hui nombreuses et ont été conçu de façon à ce qu’elles ne soient plus « énergivores ». C’est le cas d’abord des chaudières à condensations qui sont des chaudières utilisant justement le système de condensation. Ce système innovant permet à la chaudière de diminuer les consommations de gaz lors de la combustion. Ceci est notamment possible grâce à un système de combustion à répétition continue. Ensuite, il y a aussi les chaudières basses températures qui se différencient des chaudières classiques en ce qu’elles chauffent l’eau à seulement 50 °C (contre 90 °C pour les chaudières classiques). Ils n’utilisent ainsi que peu de combustibles pour chauffer votre eau vous préservant des factures de chauffages salés chaque fin du mois

– Des pompes à chaleurs et des poêles de bois moderne fonctionnant avec de l’énergie renouvelable

Premièrement, les pompes à chaleurs sont des machines ultramoderne qui extraient la chaleur des profondeurs du sol ou de l’air ou de l’eau et la transforme en source de chauffage pour votre demeure. Les énergies utilisées sont donc gratuites et renouvelables donc économiques.

Deuxièmement, les poêles de bois moderne se démarquent des poêles de bois classiques en ce qu’ils sont aussi connus comme ne nécessitant pas beaucoup de combustibles pour fonctionner quotidiennement. Et concernant aussi ses combustibles, les bois, ce sont les moins chers du marché et sont aussi accessibles facilement.

Le seul inconvénient de tous ces systèmes de chauffages cités ci-dessus c’est que leurs installations coûtent cher. Cependant, une fois installés, sur le long terme, ils diminueront certainement et de manière conséquente vos dépenses de chauffages intérieurs.

La technique d’isolation thermique

Plusieurs techniques modernes permettent aujourd’hui d’assurer le chauffage de votre maison par des aménagements ne nécessitant pas de grands travaux. Certaines de ces rénovations bénéficient même d’allègement fiscal (crédit d’impôt) et sont ainsi accessibles aux familles ayant des revenus modestes. Appelés aussi rénovation écologique, ces travaux consistent surtout à améliorer l’isolation thermique de la maison en remplaçant par exemple vos fenêtres par des fenêtres à doubles ou à triples vitres. Ces vitres préviennent de fuites potentielles de chaleurs causées par les fenêtres à simples vitres. Comme cela a été indiqué, l’État offre également un crédit d’impôt de 15 % de la totalité des travaux d’isolation thermiques. Donc vous ferez une économie, d’abord lors de la réalisation de ces travaux et ensuite sur les dépenses liées aux chauffages qui vont être revues à la baisse suite à ce genre de travaux.

Chauffer écolo : c’est possible ?

Chaque foyer ne peut se passer d’un chauffage à la maison, surtout durant l’hiver. Il nous préserve du froid, donne du confort et protège des maladies. Il s’avère, pourtant, que les chauffages intérieurs censés maintenir notre bien-être peuvent être très nocifs pour nous, notamment en dégradant l’environnement. Pour remédier à cela, il est possible de changer nos systèmes de chauffages classiques par des moyens plus soucieux de notre planète. Mais avant de parler des chauffages écologiques, voyons tout d’abord les effets des systèmes de chauffages traditionnels sur l’environnement.

Des systèmes de chauffages traditionnels coûteux et dangereux pour l’environnement

À l’heure actuelle où le réchauffement climatique est de plus en plus préoccupant, il faut identifier les facteurs de ce réchauffement pour pouvoir le maîtriser et, ainsi, éviter qu’il dégénère. Si les grandes entreprises ou les États sont le plus souvent pointés du doigt comme étant les principaux responsables du réchauffement de la planète, les particuliers aussi, à leur niveau, ont une part de responsabilité sur le réchauffement climatique. En effet, certains de nos modes de vie peuvent impacter négativement l’état de notre planète. Parmi elles figure principalement le chauffage intérieur : Environ 70 % de la totalité de l’énergie consommée dans le foyer est consacrée à chauffer notre chez-soi. Or, les consommations importantes d’énergies sont les premières causes de la dégradation de l’environnement. Elles impliquent des surexploitations des ressources naturelles qui accélèrent, par cette occasion, le réchauffement climatique. De plus, les énergies utilisées pour le chauffage de la maison peuvent elles aussi poser des problèmes pour notre environnement. Certains d’entre eux, comme les énergies fossiles (fioul, gaz naturel, charbon) émettent des quantités considérables de gaz à effet de serre (CO2, plombs, etc.) que ce soit lors de leur traitement ou de leur combustion. Par ailleurs, les énergies fossiles sont connues comme étant chèr.

Chauffer sa demeure écologiquement : une mesure envisageable

D’abord, comme alternative à l’énergie fossile pour réchauffer votre intérieur, vous pouvez très bien utiliser les énergies dites « renouvelables » qui sont beaucoup plus écologiques et peu coûteuses. En effet, il est bien possible aujourd’hui de remplacer l’énergie électrique habituelle par de l’électricité fournit par une éolienne ou un panneau solaire. Ces derniers peuvent être utilisés pour faire fonctionner votre système de chauffage électrique. En plus, la particularité de ces panneaux solaires et éoliens est qu’ils utilisent de l’énergie renouvelable, donc intarissable et gratuite. Ce sont seulement leurs coûts d’installations qui peuvent coûter cher, mais une fois installés, ils ne vous coûteront pas grand-chose.

Un autre exemple d’énergie renouvelable écologique et insoupçonné, c’est le bois. Il se distingue par le fait qu’il absorbe les gaz à effet de serre produits par la combustion du bois lors de son utilisation. Par ailleurs, les chauffages fonctionnant avec du bois produisent une chaleur considérable dans la maison grâce à la propagation facile de la chaleur émise par sa combustion. En effet, il y a aujourd’hui des poêles à bois moderne, écologique et pratiques.

Ensuite, vous pouvez également investir dans des systèmes de chauffages intérieurs derniers cris à très faible consommation. Il y a par exemple la chaudière pulsatoire utilisant le système de condensation. Ce dernier rend la chaudière plus performante tout en étant plus économe en énergie par rapport aux chaudières classiques.