isolation du comble, les différentes techniques

Bien isoler la maison est indispensable non seulement pour garantir un confort thermique optimal et éviter les déperditions thermiques. En effet, plus une habitation perd de la chaleur, plus elle consomme de l’énergie. Au niveau de la toiture, les déperditions représentent environ 30 % de la chaleur. D’où l’importance de bien isoler les combles et la toiture. Pour effectuer l’isolation des combles, il existe différentes techniques.

Quelles sont les techniques pour isoler les combles perdus ?

L’isolation par soufflage

Pour isoler les combles perdus, la technique la plus répandue reste encore l’isolation par soufflage. Dans ce cas, on utilise surtout des isolants comme la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre ou encore la ouate de cellulose. Donc, il suffit de souffler l’isolant en forme de flocon dans les combles à l’aide d’une souffleuse et d’un tuyau. Cette technique d’isolation a comme avantage la facilité de réalisation et idéale pour les combles difficiles d’accès, une augmentation accrue de la performance énergétique de l’habitation et on ne craint pas qu’il y ait surcharge au niveau des plafonds.

L’isolation par épandage

Avec cette technique, on utilise les mêmes types et formes d’isolant que pour le soufflage. Sauf que ce système est adapté pour les combles perdus où l’on peut accéder facilement. Donc, l’épandage consiste à épandre avec un râteau la laine, ou la ouate de cellulose. L’avantage avec ce système c’est qu’il ne nécessite pas l’utilisation d’une machine et permet également de profiter d’une bonne qualité d’isolation thermique et phonique.

L’isolation avec des rouleaux

Cette technique est également possible pour les combles perdus accessibles. Ici, on n’utilise plus des isolants en flocon, mais de la laine en rouleaux. L’isolation avec des rouleaux consiste donc à dérouler les isolants sur le plancher des combles. La pose se fait en deux couches pour bénéficier d’une isolation optimale. Ainsi, la première couche s’installe entre les solives du toit tandis que la seconde recouvre les solives.

Quelles sont les techniques pour les combles habitables ?

La technique d’isolation par l’intérieur

Pour les combles aménagés, il est possible d’opter pour l’isolation par l’intérieur. Pour cela, on utilise généralement des isolants en panneaux rigides ou semi-rigides. Ces derniers se posent soit entre les chevrons et en une seule couche, soit sous les rampants et avec une double couche. L’isolation par l’intérieur nécessite l’installation d’un frein vapeur avant de couvrir le tout par une couche de finition.

La technique d’isolation par l’extérieur ou Sarking

Il est également d’effectuer l’isolation par l’extérieur. La technique la plus utilisée est le Sarking. Il s’agit d’enlever toute la toiture pour installer la couche d’isolant. Il est à noter que cette technique permet d’éliminer toute possibilité de pont thermique. Cependant, elle est très onéreuse surtout en travaux de rénovation.

Un petit conseil

Privilégiez les services d’un professionnel certifié RGE pour effectuer vos travaux d’isolation. Cela signifie qu’il est Reconnu Garant de l’Environnement et vous profiterez donc d’une installation sûre. De plus, vous pourriez bénéficier d’aides comme l’éco-prêt à taux zéro ou le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE).